La via del Babuino et la piazza del Popolo

Adèle Maudeux/ mai 14, 2023/ Rome 2023


La via del Babuino :

Cette rue relie la piazza di Spagna directement à la piazza del Popolo. Cette place a connu différents noms. En effet, depuis le début du XIVe siècles, cette rue avait deux noms : la via dell’orto di Napoli et la via del Cavalletto.
En 1525, le Pape Clément VII, change en donnant son nom : Via Clementina ( Pape Clément VII ). En 1540, la rue prend le nom du Pape Paul III ( Via Paolina ).

Elle finira par être rebaptisée Via del Babuino grâce à la statue d’un Silène ( personne de la légende de Dionysos ). Cette fontaine publique a été installée grâce au pape Pie V en 1571. Elle représente un vieillard repoussant et couvert de poil, c’est pourquoi les habitants l’ont surnommé le babouin, car elle était trop laide. 

La rue est aujourd’hui connue pour ses antiquaires, magasins de luxe et abritent aussi quelques très beaux bâtiments.


La Piazza del Popolo :

Trois rues qui mènent à la place sont la Via del Babuino, au milieu, la Via del Corso et la Via di Ripetta.

La piazza del Popolo signifie “Place du Peuple”, mais ce nom se rapporte aux peupliers qui entourent la place et non au peuple. 

Cette place a été construite à l’époque Baroque ( XVI-XVII ). A cette époque, Rome est la capitale de l’Eglise catholique où règne le Pape. L’Eglise doit faire face à la naissance du Protestantisme et à la diffusion de ses idées en Europe.(Protestantisme :confession du Christianisme qui met en avant les écritures de la Bible). 
Le sac de Rome a lieu le 24 Août 1527 :  la ville est détruite par les soldats de Charles Quint, occupée et saccagée jusqu’en 1528 : les œuvres artistiques sont détruites et les artistes s’exilent.

La reconstruction de Rome débute à cette date et l’image de Rome sera rétablie grâce au rayonnement du mouvement artistique “le Maniérisme”.(courant esthétique de la fin de la Renaissance qui envisage une nouvelle représentation du canon hérité de l’Antiquité).   

 L’église s’empare de  cet art et l’utilise comme une propagande. Elle montre ainsi sa richesse et son triomphe face aux protestants.

Aujourd’hui, la place a perdu son rôle prestigieux de porte d’entrée principale de Rome. 

Elle a conservé son aspect grandiose et théâtral censé impressionner les pèlerins et voyageurs. C’est au début du XIXe siècle que l’architecte Giuseppe Valadier a imaginé cette place à la demande du Pape Pie VII. Il a dû modifier l’apparence de la place en respectant les monuments qui existaient déjà. Son style est néo-classique.


Monuments autour de la place :

Sur cette place, nous pouvons apercevoir différents édifices tels que deux fontaines.
Toutes deux sculptées par Giovanni Ceccarini entre 1822 et 1823, dans un style néoclassique.
La fontaine de Neptune (Fontana del Nettuno) représente Neptune (Dieu de la mer, des eaux vives et des sources) avec son trident, accompagné de deux tritons ( monstres marins qui ont un corps humain qui se termine en queue de poisson ).

La fontaine de la déesse Roma (Fontana della Dea Di Roma), cette fontaine représente Roma casquée et armée d’une lance. A ses pieds, les deux hommes sont des représentations allégoriques des deux fleuves, le Tibre et l’Aniene.

La porta del Popolo est la porte nord de la ville. C’était l’ancienne Porta Flaminia percée dans le mur d’Aurélien qui prit son nom actuel en même temps que la place sous le pontificat de Sixte IV.

Sa façade externe est inspirée des arcs de triomphe romains réalisés en 1562 et 1564, le pape voulait une porte conforme à la splendeur de Rome.

Bernin a décoré la façade intérieure, on peut encore y lire : “Felici faustoque ingressui” = une entrée heureuse et prospère pour la reine Christine de Suède en 1655.

Les églises jumelles : Santa Maria dei Miracoli (corso et Ripetta) et (Basilique) Santa Maria in Montesanto. Ces deux églises ont été conçues en 1662 par l’architecte Carlos Rainaldi et réalisées par Carlos Fontana. La construction de Santa Maria dei Miracoli a débuté en 1675 et a été achevée en 1681: son dôme est octogonal. Santa Maria in Montesanto,sa jumelle, a été achevée en 1679. Ces deux églises ont été créées afin d’impressionner les pèlerins. 

Bernin s’est occupé de la basilique, il y a installé une coupole dodécagonale.

Voir en plein écran

Après cette visite, les étudiants de deuxième année de BTS tourisme se sont dirigés vers la fontaine de Trevi pour le guidage de Bérénice.

Share this Post